critique-saga-ewilan-pierre-bottero
J'ai lu 📖

Pierre Bottero, mon auteur favori !

Pierre Bottero est sans nul doute le meilleur écrivain que j’ai eu le plaisir du haut de mes 23 ans ! Pour la petite histoire, je devais avoir aux alentours de 15 ans lorsqu’une amie m’a recommandé cet auteur et sa saga « La quête d’Ewilan ». C’est CETTE saga qui m’a donné le goût de la lecture ! Depuis celle-ci, je n’ai encore trouvé aucun livre lui arrivant à la cheville bien que j’en ai lu qui méritaient de très bons scores ! Il mérité donc un article un peu plus spécial rien qu’à lui.

Quelques mots sur l’auteur

Pierre bottero
Pierre Bottero

Pierre Bottero est un auteur français né en 1964 et mort en 2009. J’avais déjà fini de lire la saga lorsque j’ai appris que ce fabuleux auteur venait de perdre la vie lors d’un accident de moto. Si un membre de sa famille passe un jour par ce blog, sachez que cet homme, qui n’est pour beaucoup que l’auteur de merveilleux romans, est regretté et que le monde de la littérature pleure tous les jours sa perte. Je ne le connais qu’à travers ses œuvres, quelques articles et Wikipédia, mais je regrette énormément n’avoir jamais pu le rencontrer. Je n’ai jamais été une fan absolue d’une célébrité en particulier, je trouve l’admiration qu’on leur voue ridicule, mais j’éprouve pourtant beaucoup d’admiration et de respect pour mon auteur favoris. Pierre Bottero a écrit également écrit d’autres chefs d’œuvres, mais d’aucuns l’égal de la saga d’Ewilan. Parmi ceux-ci, la trilogie « L’Autre » ainsi que « Les âmes croisées » (si vous souhaitez un article à leurs sujets, dites-le-moi en commentaire et je le mettrai peut-être au programme !) s’inscrivant également dans le registre fantastique. Avant sa mort, il avait également commencé la saga « A comme association » en compagnie d’Erik L’Homme. Certains tomes étant écrit par P. Bottero et d’autres par E. L’Homme. (Je peux également faire un article sur ces livres si souhait il y a). J’ai récemment découvert que la saga d’Ewilan était également sortie sous forme de BD ! Une bonne alternative pour ceux qui n’aiment pas les gros romans ou tout simplement pour ceux qui veulent redécouvrir l’histoire sous un nouveau jour !

Venons-en au chef-d’oeuvre

La saga Ewilan est divisée en 3 trilogies :

  • « La quête d’Ewilan »
  • « Les mondes d’Ewilan »
  • « Le Pacte des Marchombres ».

La quête d’Ewilan comprend les 3 tomes suivants : « D’un monde à l’autre », « Les frontières de glace » et « L’île du destin ».

64193016

Les mondes d’Ewilan est également divisé en 3 tomes : «  La forêt des captifs », « L’œil d’Otolep » et « Les tentacules du mal ».

Les mondes d ewilan

Le Pacte des Marchombres est pour ainsi dire une suite dérivée des 6 premiers tomes, car elle relate l’histoire de 2 des personnages principaux des 2 premières trilogies. Dans « Ellana » et « Ellana, l’envol » , on y parle presque exclusivement de ce personnage tandis que dans le dernier tome, « Ellana, la prophétie », le personnage de Salim, qui est le meilleur ami d’Ewilan, rentre en scène.

Le pacte des marchombres

Je pense pouvoir affirmer, en pesant chacun de mes mots, que cette saga devrait être la 8e merveille du monde. 99% des personnes l’ayant lu seront, j’en suis certaine, d’accord avec moi !

Son point fort ? L’imagination. Dans ces romans, la sensation de déjà vu n’existe pas. On découvre tout un Nouveau Monde, de nouvelles sensations à travers les mots experts qu’utilise l’auteur. Il manie l’art du langage avec une telle subtilité et une telle poésie que la lecture en devient un film en 3D. Chaque page est un voyage, chaque phrase une aventure, chaque mot une nouveauté. J’ai lu 2 fois les 9 livres et je peux vous assurer que je les relirai encore !

Le monde de Gwendalavir ne peut se comparer à aucun autre monde sorti d’un autre bouquin d’heroic fantasy. Il est unique et décrit avec soin. Il n’est ni comparable au monde moderne, ni aux paysages médiévaux que l’on peut retrouver dans « Les chevaliers d’émeraude » (article ici), ni à un style western ni à un mélange de tous ces genres. C’est un endroit qui vous éblouira, même sans vous y trouver en chair et en os, car la façon dont P. Bottero nous en parle vous plonge dans ce monde comme aucun autre auteur n’est capable de le faire !

Pour moi, le langage, les descriptions, les mots utilisés sont les outils qui ont fait de cette saga un chef d’œuvre. Ensuit, bien entendu, les idées y sont pour beaucoup. Tout s’accorde parfaitement, tout est clair et limpide, les idées se suivent et s’emboitent parfaitement.

La plupart des livres fantastiques se rejoignent sur certains concepts : un Nouveau Monde, de nouvelles coutumes, de la magie, etc. et cette saga ne fait pas exception, mais, car il y a un, mais, celle-ci revisite chaque caractéristique qui fait d’un livre d’heroic fantasy ce qu’il est de façon exquise jusque dans les moindres détails. Les personnages sont attachants, les dialogues sont réalistes et poétiques, les actions (combats et autres) sont décrites à un tel point que votre cœur en palpite.

Évidemment, il est possible que ce que je dis vous semble exagéré, mais ce n’est rien, une fois que vous l’aurez lu, car vous vous devez d’inscrire ces livres dans votre liste de lecture, vous vous rendrez compte que tout ce qui a été dit plus haut n’est que la stricte vérité. Et peut-être me remercierez-vous de vous l’avoir fait découvrir ! Quoi qu’il en soit, les commentaires sont là pour que vous puissiez donner votre avis alors n’hésitez pas !

Résumé officiel

Quand Camille vit le poids lourd qui fonçait droit sur elle, elle se figea au milieu de la chaussée. Son irrépressible curiosité l’empêcha de fermer les yeux et elle n’eut pas le temps de crier… Non, elle se retrouva couchée à plat ventre dans une forêt inconnue plantée d’arbres immenses. Te voici donc, Ewilan. Nous t’avons longtemps cherchée, mes frères et moi, afin d’achever ce qui avait été commencé, mais tu étais introuvable…

Et concrètement..

Note livre 20/20

Je pense avoir tout dit. Les mots ne sont pas suffisants pour décrire ce chef-d’oeuvre. Je pourrais le lire mille fois que je l’aimerais toujours autant. Je suis certaine qu’il est indétrônable.

J’espère vous avoir donné le goût de la lecture ! L’évasion est le mot d’ordre de cette merveille alors n’hésitez surtout pas, faites-vous plaisir ! Je vous laisse sur une citation tirée du tout premier tome.

Un petit avant-goût !

L’imagination est une dimension. Les innombrables chemins qui la parcourent sont les spires. Ceux qui les empruntent sont les dessinateurs. Ils peuvent rendre réel tout ce qu’ils imaginent.

Retrouvez-moi sur Livraddict grâce à mon pseudo Who Am I

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *